Etiquetage des modes d’élevage, l’Europe prend la relève

Le Conseil national de l'alimentation (CNA) a rendu en juillet 2020 un avis sur la mise en œuvre d'une expérimentation de l'étiquetage des modes d'élevages. Un an plus tard, aucun consensus n'ayant été trouvé entre les parties prenantes, celle-ci ne devrait pas voir le jour... du moins au niveau national. Explications avec Jean-Luc Angot, vice-président du groupe de concertation ayant produit l'avis.
JLAngot-min

Référence Agro : Un peu moins d'un an après avoir rendu votre avis sur l'expérimentation des modes d'élevages, où en est le projet ?

Jean-Luc Angot : Dans notre avis, en l'absence de consensus entre les parties prenantes, nous avions proposé deux scénarios, et recommandé une expérimentation en deux temps. À l'heure actuelle, aucune expérimentation n'a été lancée. Certaines parties prenantes, dont le CIWF, souhaitent intégrer le principe de l'étiquetage des modes d'élevage dans la restauration collective. Un amendement avait été déposé dans le cadre de l'examen du projet de loi…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil