Euralis (64) épand des auxiliaires par hélicoptère pour lutter contre la pyrale du maïs

Protection des cultures et hélicoptère, une association d’idées qui a plutôt mauvaise presse. La coopérative Euralis (64) a trouvé un nouveau rôle pour les hélicoptères : ce sont désormais des auxiliaires qui sont répartis sur les parcelles de maïs touchés par la pyrale. Ainsi, près de 500 hectares ont été traités aux trichogrammes dans la région de Toulouse cet été. L’hélicoptère, repère les zones à traiter grâce à un GPS, peut traiter trente hectares en un quart d’heure, à raison de 100 capsules par hectare, chacune de ces capsules contenant plus de 1800 trichogrammes, parasites des œufs de la pyrale du maïs. La répartition des trichogrammes se fait habituellement par jet ou accrochage manuel. L’hélicoptère permet de gagner du temps, le tout pour un coût de 55 €/ha pour l’agriculteur, inférieur à certains traitements chimiques, indique Euralis. Ce traitement est homologué en « non-phytosanitaire », il n’est pas utile d’obtenir une autorisation d’épandage.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *