Euralis (64) va fermer son usine de défibrage de chanvre

C’est décidé : le site de production de chanvre d’Euralis, implanté à Cazères (32) va fermer. Inaugurée en 2008, cette usine n’aura au final, jamais été rentable. Malgré l’injection de près de 10 M€ ces dernières années, le site affichait des pertes récurrentes : des pertes d’exploitation de plus d’un million d’euros chaque année. L’an passé, 6500 tonnes de paille de chanvre avaient été transformées : le site pouvant en produire plus de 15000 t. « Les marchés des produits issus de la paille de chanvre stagnent en volume et en prix : le revenu procuré par cette culture reste insuffisant pour nos adhérents, précise Olivier Quéro en charge de la communication du groupe. Alors que les huit salariés de l’usine vont être reclassés dans le groupe, nous cherchons des débouchés alternatifs pour les producteurs de chanvre. Une partie des volumes produits vont partir en Vendée, pour être travaillés sur le site de Cavac Biomatériaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *