Euralis garde le cap défini

Le président et le directeur général d’Euralis sont revenus, le 12 décembre, sur le bilan de l’exercice passé. Compliqué – malgré un chiffre d’affaires en hausse de 15 % - mais conforté par une stratégie bien en place. Le groupe poursuit le développement de son offre de services, en misant notamment sur le conseil stratégique, et vise à accroître, de 1 100 ha dans le Sud-Ouest, les surfaces dédiées à la multiplication de semences.
Euralis
Christophe Congues et Philippe Saux, président et directeur général d'Euralis.
« L’exercice passé fut compliqué mais le cap fixé par Euralis reste le bon. Cela ne remet pas en cause nos stratégies, résumait Christophe Congues, le président du groupe, lors d’une conférence de presse le 12 décembre. Même si le chiffre d’affaires a, sur cette période, progressé de 15 %, l’inflation reste très perturbante pour nos activités. » Et Philippe Saux, le directeur général de poursuivre. « Notre stratégie s’appuie sur deux axes : les investissements pour innover et transformer le modèle agricole ; et le développement du groupe à l’international, notamment pour nos activités semences et foie gras. »…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil