Farm to fork, Bruxelles évalue les dispositifs sur le bien-être animal

Après les volailles et les lapins, c’est au tour des cochons ! L’Efsa a publié un avis le 17 juin sur le bien-être des porcs à l’abattage. Il doit éclairer la Commission européenne dans son travail de révision des dispositifs actuels sur les conditions de vie des animaux d’élevage, réalisé dans le cadre de la stratégie Farm to fork.
castration à vif
« Disposer de normes élevées en matière de bien-être animal permet de renforcer la santé animale et la qualité des aliments, de réduire le recours aux médicaments et de contribuer à préserver la biodiversité », explique Marta Hugas, scientifique en chef à l’Autorité européenne de sécurité des aliments, Efsa. Après les volailles et les lapins, l’instance européenne a publié le 17 juin un avis sur le bien-être des porcs l’abattage. Un autre rapport sur le bétail suivra en 2020. D’autres évaluations sur le bien-être animal devraient être publiées dans les prochaines années. La Commission européenne entend…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil