Filière betterave/sucre : sortir de la crise à tout prix

« Le secteur betteravier est en crise. Reste à savoir si celle-ci est devant ou derrière nous », interroge Franck Sander, président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en introduction d'une conférence de presse le 11 décembre à Paris. Fermetures d'usines, négociations musclées voire impossibles avec les sucreries, baisse des surfaces, chute des cours, crise de gouvernance au sein des coopératives, les difficultés se sont accumulées ces derniers mois.

Des leviers à activer sur cinq axes

Voilà pourquoi la CGB a présenté, il y a quinze jours,

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous