Fin du broyage des poussins, le ministère optimiste, mais un coût encore en question

Marc Fesneau a exprimé sa confiance, le 9 novembre, sur la capacité de la France à remplir son objectif de cesser le broyage des poussins mâles au 1er janvier 2023. Les alternatives, et leur coût, continuent cependant de soulever des interrogations.
oeufs; ovosexage; broyage des poussins
Il y a un peu moins d'un an et demi, le Comité national pour la promotion de l’œuf, CNPO, estimait qu'en finir avec le broyage des poussins au 1er janvier 2023 relevait du défi. À quelques semaines de l'échéance, l'objectif est en passe d'être rempli. C'est en tout cas ce qu'a exprimé Marc Fesneau, le ministre de l'Agriculture, le 9 novembre, lors d'une journée d'information organisée par le CNPO. Un communiqué publié, dans la foulée, par le ministère de l'Agriculture, pose ainsi : « À compter du 1er janvier 2023, plus aucun poussin mâle destiné à la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

Terres Univia structure une démarche RSE

6 décembre 2022
L’interprofession Terres Univia, est en phase de structuration d'une démarche de Responsabilité sociétale des entreprises, RSE. « Nous sommes en train d’évaluer ce que nous faisons déjà en matière de durabilité et ce que nous sommes capable d’aller chercher. C’est un travail de...