Focus sur les marchés – Le weather market, au plus haut de sa forme

Cours en euros/tonne sur les marchés, au 31 janvier. Euronext, première échéance. Entre parenthèses, cours du 24 janvier.

Trop sec pour les blés américains, trop chaud pour les maïs et sojas argentins, de la pluie au Brésil qui perturbe les récoltes de soja… le climat n’en finit pas de souffler le chaud et le froid sur les marchés internationaux. La météo des dix prochains jours en Amérique du Sud devrait jouer le chef d’orchestre : rassurer ou affoler les opérateurs. Plus près de chez nous, la mer Noire semble effectivement manquer de marchandise. En France, les cultures d’hiver du quart nord ouest subissent les pluies quasi incessantes de ces derniers jours. Sur le marché physique, la tension du complexe fourrager est toujours présente, comme le montre le peu d’écart de prix entre blé meunier et céréales fourragères. Anne Gilet

Blé : Euronext, 247,75 (246,75) ; rendu Rouen, 244 (246,5)
Maïs : Euronext, 236 (237,75) ; rendu Bordeaux, 229 (238)
Colza : Euronext, 484,5 (475,25) ; rendu Moselle, 471 (470)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *