Générations futures émet de nouveaux doutes sur la ré-autorisation du glyphosate

Pour Générations futures, la procédure de ré-autorisation de mise en marché du glyphosate en Europe est biaisée. L'ONG met en doute, une nouvelle fois, la manière dont les études scientifiques sont sélectionnées pour orienter la décision de l'UE. Elle réclame une refonte de la procédure avant que l'avenir du glyphosate ne soit validé.
glyphosate ; générations futures
Générations futures entend bien contribuer aux consultations menées dans le cadre de la ré-autorisation de mise en marché du glyphosate en Europe. Alors que ces deux consultations seront clôturées le 22 novembre 2021, l'ONG a rendu publiques, le 16 novembre, ses réserves sur la procédure de réévalution.

« Sélection biaisée »

Après avoir déjà mis en doute l’exhaustivité du rapport d’évaluation de renouvellement soumis par le Glyphosate Renewal Group (GRG), réunissant les industriels commercialisant l'herbicide, Générations futures pointe du doigt la méthode de sélection des études scientifiques retenues par l'Assessment Group on Glyphosate…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil