Glyphosate, insatisfaction générale

Les restrictions à l’utilisation du glyphosate dévoilées par l’Anses le 9 octobre 2020 ont fait réagir, mettant en avant un mécontentement général. Les professionnels les perçoivent comme de nouvelles mesures franco-françaises renforçant les distorsions de concurrence. Les associations environnementalistes, déçues, parlent quant à elles d’un renoncement à l’interdiction.
« Une fois encore, la France va au-delà du cadre européen : le glyphosate reste autorisé dans les autres pays de l’Union européenne, sans restriction pour les usages non substituables », souligne la FNSEA dans un communiqué du 9 octobre 2020, suite à la publication par l’Anses des restrictions d’emploi de l’herbicide. « C’est la souveraineté alimentaire de notre pays qui est en jeu ! » Pour le syndicat, « les distorsions de concurrence s’aggravent pour les agriculteurs français » et ces restrictions conduiront « à toujours plus d’importations de produits étrangers qui ne respectent pas…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil