Glyphosate : l'Anses ne réautorisera que les usages sans alternatives

132 produits contenant du glyphosate, et pour lesquels le renouvellement d’autorisation de mise sur le marché (AMM) n’a pas été demandé, perdent leur autorisation au 15 décembre 2018. À noter : cette liste comprend les 65 spécialités réservées aux particuliers, puisqu’à compter du 1er janvier 2019, ces derniers ne sont plus autorisés à utiliser des pesticides de synthèse. Mais elle inclut également 67 produits de la gamme professionnelle. Pour ces derniers, la fin de vente et de distribution est fixée au 15 mars 2019 et la fin d’utilisation au 15 juin 2019.

Évaluations comparatives pour tous les produits restants

L’Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, se penche désormais sur les 58 dossiers de demande de renouvellement d’AMM et les 11 nouvelles demandes d’AMM. Comme prévu, l’Agence se lance dans une évaluation comparative avec les alternatives disponibles, méthodes non chimiques de prévention ou de lutte. Objectif : interdire les usages pour lesquels une alternative existe. Ces évaluations seront finalisées avant le 21 décembre 2020, soit dans le délai de trois ans annoncé par le Gouvernement, précise l’Agence.