Heineken et Vivescia engagés pour des orges bas carbone

Une bière qui gaze, mais pas à effet de serre ? C’est ce que visent Vivescia, sa filiale Malteurop et Heineken en lançant une expérimentation autour de la production d’orges bas carbone. La première récolte est prévue pour l’été 2021.
Alors que plusieurs démarches se structurent autour de cultures « bas carbone », notamment autour des biocarburants, place à la filière malterie d’entrer dans la dance. Vivescia, sa filiale Malteurop et Heineken ont débuté une expérimentation sur la culture d’orges de printemps « bas carbone » dont ils souhaitent mesurer les émissions de gaz à effet de serre. La première récolte est prévue pour l’été 2021. L’expérimentation, débutée en 2019, s’étale…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil