« Il faut en finir avec l’omerta », Laurent Spanghero

Le candidat à la reprise de la société de Calstelnaudary qui porte son nom, actuellement filiale de la coopérative Lur Berri (64) et en redressement judiciaire, dénonce dans le quotidien Le Midi Libre (22/05/13) le silence qui règne dans le milieu de la viande pour moraliser le secteur. Laurent Spanghero estime qu'il faut aller plus loin que la mise en place de chartes antifraudes sur la viande promue par les ministres concernés (lire également dans cette lettre). L'aîné de la célèbre fratrie de rugbymen, a fondé l'entreprise avant de la vendre en 2009 à Lur Berri. Il a informé vouloir être candidat à la reprise aux côtés de Laurent Gérard, homme d'affaire montpelliérain. L.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *