Incertitude sur les marchés céréaliers

Les céréales françaises restent attractives à l’export mais les mesures prises dans le cadre de la crise de la Covid-19, en particulier le confinement, rendent très incertaines les prévisions.
Sans surprise le reconfinement et la poursuite de l’épidémie de la Covid-19 continuent d’affecter les marchés céréaliers et compliquent les prévisions de FranceAgriMer concernant les débouchés des grains français. « Certes, nous avons tiré les conséquences du premier confinement, mais la situation est toute autre. L’évolution des prix est différente, avec la hausse des cours du maïs et la disponibilité en marchandise moindre, vue la faible récolte 2020 », constate…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil