Indicateurs au vert pour les agroéquipements

Les prix des céréales flambent, les agriculteurs investissent, les industriels du machinisme agricole et les professionnels de la distribution se frottent les mains ! « Tous les indicateurs sont au vert », estime Patrick Pérard, président d'Axema, l'Union des industriels de l'agroéquipement, qui présentait le 25 octobre devant la presse les résultats économiques de la filière pour le premier semestre 2012. Ainsi le marché français des agroéquipements devrait clôturer l'année à 5,43 milliards d'euros (Mds) contre 4,60 Mds en 2011 (+18%). Sur les huit premiers mois de l'année, cette croissance se caractérise notamment par une hausse des immatriculations de tracteurs de 16% par rapport à la même période il y a un an. J.P.

Les secteurs du travail du sol, de la fertilisation et de la protection des cultures ne sont pas en reste. « Nous devrions terminer l'année 2012 au-dessus des prévisions, à un des plus hauts niveaux de ces dix dernières années dans une bonne partie des familles de produits », a annoncé Patrick Pérard : la palme revenant aux outils à disques avec 58% de croissance de marché attendue.

Les distributeurs, regroupés au sein du Sedima, sont également optimistes mais se montrent plus prudents, comme l'a souligné leur président, Alain Douset. Optimistes car « les fondamentaux sont positifs », prudents car « le besoin en fond de roulement est croissant et les discussions sur la nouvelle PAC pourraient ralentir des décisions d'investissements dans les prochains mois ».

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *