Innovation : le grand plan d'investissement d'avenir intègre l'alimentation intelligente

Dans le cadre du grand plan d’investissement d’avenir, le gouvernement lance la deuxième vague du « Concours d’innovation ». Ouvert le 9 juillet, et jusqu’au 9 octobre, l’appel à candidature compte plusieurs thématiques, dont « l’alimentation intelligente ». C’est FranceAgriMer qui en a la responsabilité. Il porte sur la création de nouveaux produits et ingrédients alimentaires, ainsi que des services associés.
FranceAgriMer liste quatre types de projets éligibles :

  • Des solutions et procédés technologiques innovants pour la production, la transformation (notamment de produits de l’agriculture biologique), la sécurité, la traçabilité, la conservation et la commercialisation en lien avec la Foodtech.
  • Des aliments prébiotiques, probiotiques, aliments fermentés, aliments riches en protéines utilisant de nouvelles technologies d’extraction, de nouvelles formulations et de nouvelles ressources, produits innovants destinés à une alimentation spécifique.
  • Des solutions de contrôle en ligne pour limiter les risques physiques, chimiques et microbiologiques, réduire les pertes, suivre la qualité et l’efficience des procédés et renforcer la confiance du consommateur.
  • Des emballages plus performants avec notamment des nouveaux matériaux.

La première session du « Concours d’innovation » a couronné 89 dossiers, dont la liste a été révélé le 9 juillet. Les lauréats se sont vus proposer un financement, sous forme de subventions ou d’avances remboursables, pour des projets dont les montants totaux se situent entre 600 000 et 5 millions d’euros.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.