À l’occasion de ses 2 ans, Tamia Pack revient sur le procédé SAFET’HY de conservation sous vide d’air

L’intérêt de conditionner les semences sous vide permet de les conserver dans un milieu fermé, isolé de son environnement.  Cet environnement confiné variant très peu, la teneur en eau de la semence ne va pas évoluer, c’est un gage de viabilité.

semences ; conservation
La puissante pompe à vide utilisée par le Procédé SAFET’HY® permet d’obtenir un niveau de dépression très important d’une durée de 60 secondes pour une sache d’un volume de 1450 litres, soit la contenance d’un big-bag. Ce vide ne peut être maintenu que si le contenant est suffisamment étanche.
Atout de l’offre : le niveau de vide obtenu
Le choix d’un contenant hermétique qui ne laisse pas passer l’humidité, avec des parois suffisamment épaisses s’impose donc. Le Procédé SAFET’HY® utilise une sache thermosoudable multicouches (haute barrière) en aluminium qui garantit l’herméticité à l’oxygène et à l’eau. En effet, ce sont les effets et variations combinés de la température, de l’humidité de l’air environnant et l’instabilité du taux d’humidité des semences tout au long de la période d’entreposage qui nuisent à la pérennité des facultés germinatives et à l’altération des
graines alimentaires. Avec les saches que TAMIA PACK® propose, les semences sont conservées dans de très bonnes conditions et sur de longues périodes.
Atout de l’offre : la qualité des saches haute barrière et haute résistance mécanique.
CONDICONCEPT, concepteur de big-baggers, est bien connue des directeurs industriels, des obtenteurs et des Etablissements Producteurs de Semences. CONDICONCEPT contribue au Procédé SAFET’HY® par son pragmatisme, son ingéniosité et son expérience des opérations en milieu agricole.

TAMIA PACK : jeune, mais solidement expérimentée !

Avant la création de la Société en tant qu’entité juridique le 10 septembre 2019, le Procédé SAFET’HY® démontre sa pertinence industrielle et économique. Près de 6 500 T de surplus de semences récoltées en 2015, ainsi conditionnées sous vide préservent et conservent leur faculté germinative initiale. Le succès est évident et les derniers lots sont commercialisés durant l’été 2019, avec la même qualité germinative pour la plus grande satisfaction des agriculteurs utilisateurs.
Soucieux de la notion du temps pour ses clients industriels, Le Procédé SAFET’HY® est pensé pour diminuer la manutention. En effet, la mise sous vide et la soudure de la sache haute barrière se font en une seule opération au lieu de 2 : mise sous vide et thermoscellage. Ainsi, pour un big-bag d’1,2T (équivalent blé), l’opération s’effectue en 3-4 minutes pour la Tamia OPTIMUM avec 1 seul opérateur et pas plus de 7 minutes tout compris pour la Tamia COMPACT.
Bénéfices de l’offre : confort dans la conservation des premières générations de matériels génétiques, souplesse dans la gestion des stocks, dans la gestion des besoins en multiplication de semences ; moindre impact des aléas climatiques : diminution de la charge mentale !
Atout de l’offre : dimension industrielle
Les résultats recueillis pendant la phase R&D sont ainsi vérifiés grandeur nature : le conditionnement des semences dans une enveloppe étanche aux gaz (Vapeur d’eau, Dioxyde de carbone, Oxygène et Azote) et la mise sous vide garantissent le maintien de toute la valeur sanitaire et commerciale des semences.
Atout de l’offre : l’inertage par adjonction de CO2 ou d’azote n’est pas nécessaire, sauf à vouloir une double garantie

Un corollaire plus qu’appréciable : pas d’insectes, pas d’insecticides ! pas de rongeurs, pas de rodonticides !

Le Procédé SAFET’HY® préserve également des insectes et des rongeurs, sans apport d’insecticides ni de rodenticides. Les premiers meurent après quelques semaines. Adultes et larves se trouvent piégés dans une structure compacte, dépensent leurs dernières forces pour se mouvoir et finissent par mourir.
Les expérimentations sur l’effet du vide d’air sur de nombreux insectes présents dans les lieux de stockage (charançons des grains, charançons du riz, capucins, sylvain), voire du champ (bruches), se poursuivent.
L’équipe R&D réalise que les insectes meurent en réalité en 2 à 4 semaines : chaque prise d’échantillons, ou ouverture de petits sacs sous vide ne révèle aucun insecte survivant.
Ces résultats sont obtenus sans inertage. Celui-ci est néanmoins toujours possible avec les équipements proposés par TAMIA PACK®, notamment lorsque certains cahiers des charges l’exigent.
Avec la hausse globale des températures, la raréfaction des solutions insecticides et la dangerosité des fumigations, disposer d’une solution contre les insectes tout en préservant le pouvoir germinatif (semences) et la qualité des graines (alimentaires) prend une importance stratégique. C’est d’autant plus impactant pour toutes les denrées bio et/ou alimentaires devant être stockées ou commercialisées.
Les rongeurs rats, mulots, etc… (pas d’écureuil Tamia en France !), n’attaquent plus les big-bags puisque ceux-ci ne dégagent plus d’odeur.
Bénéfice de l’offre : finis les plans fastidieux, parfois dangereux, toujours coûteux de monitoring et de traitements chimiques pour s’assurer de l’absence de parasites !
Cet aspect est d’ailleurs reconnu avec l’inscription à la fiche CEPP 040 (0,78 crédit par big-bag conditionné sous vide)
Bénéfice de l’offre : Une solution pour les graines et semences bio

TAMIA PACK® : énergique oui, énergivore NON !

Parmi les solutions adoptées pour conserver les semences et les denrées, on trouve la ventilation et la mise au froid. Toutes deux sont demandeuses en bâtiments spécifiques et en énergie. Or tout le monde sait aujourd’hui qu’avec le réchauffement climatique et les soucis structurels (réserves d’énergie fossile) et conjoncturels, la facture ne fera que d’augmenter, exponentiellement qui plus est.
Selon les différentes analyses disponibles sur internet, la hausse cumulée de la facture d’électricité devrait grimper de 100 % d’ici à 2025 afin de s’aligner sur les tarifications des autres pays européens. Ce n’est même plus de la prospective !
TAMIA PACK® a testé la conservation sous vide dans des bâtiments de stockage conventionnels, sans ventilation, sans froid, allant même jusqu’à entreposer ses big-bags à l’air libre pour les soumettre aux variations importantes des températures et d’humidités rencontrées en 2019 et 2020. Aucune dégradation constatée dès lors que c’est bien le Procédé SAFET’HY® et ses saches qui ont été utilisés.

Comparaison du stockage à l’air ambiant et sous vide sur le taux de germination

Observation : Après 15 mois, la germination des graines non protégées diminue

  • Courbe grise : témoin stocké à l’air ambiant. Les grains subissent les variations d’humidité et de température. Avec l’automne et le printemps, la teneur en eau des semences augmente. On note tout d’abord une lente dégradation de la faculté germinative, puis un fléchissement brutal au début du
  • Courbe bleue : grains mis sous vide ; mesure à l’ouverture des saches. Les semences conservent leur faculté germinative alors que leur environnement extérieur subit exactement les mêmes variations que le témoin. Au bout d’une année, rien n’a bougé.
  • Courbe orange : grains mis sous vide ; mesure 2 mois après ouverture des saches. En cohérence avec les observations mesurées sur le taux d’humidité, la faculté germinative reste stable dans la durée. Cela offre la possibilité d’entreprendre des fabrications de semences anticipées avec une grande stabilité jusqu’au semis.

TAMIA PACK® construit le V.I.D.E.

V.I.D.E vaut pour Vacuum Insight Data Expertise. Simple dans son principe, la mise sous vide étant une technologie nouvelle dans le contrôle des insectes au stockage, les clients posent naturellement beaucoup de questions. TAMIA PACK® s’est très vite attachée à construire des abaques indépendamment et en collaboration avec ses clients et des organismes publics, afin d’apporter des réponses et des certitudes à ses clients. Le V.I.D.E est la base de données qui répertorie les résultats obtenus selon 5 catégories :
  • Physique (écrasement ; niveau de vide ; résistance des saches)
    Ces tests de résistance à la pression créé par le vide entre les semences et les graines, acquis pour le blé sur 6 500 T avant la création de TAMIA PACK®, sont entrepris immédiatement pour les autres espèces. C‘est le cas notamment du tournesol pour lequel on pouvait craindre qu’il perce les parois des saches. L’expérience montre que ce n’est pas le cas, tout comme pour toutes les autres espèces testées (céréales à pailles, tournesol, colza, maïs, chenevis, graines d’oignons, lentille, …) Ainsi, même pour les niveaux de vide important atteints avec la Tamia BOX, les saches ont prouvé leur résistance mécanique, tout comme pour toutes les espèces traitées dont les grains n’ont pas subi de détérioration.
  • Physiologique (germination)
    Là encore c’est l’expérience probante des 6500 T mises sous vide par ASUR Plant Breeding qui prévaut. Tous les autres tests, toutes les réalisations chez les clients confirment le maintien du taux de germination des semences sur une longue durée. Des essais en interne montrent également que le taux de germination est maintenu après 1 an de stockage à l’air libre, hors bâtiment. Pour aller plus loin un client conduit des tests de vieillissement accéléré sur des saches de 25 kg de chènevis (alternances rapides chaud / froid /chaud)
  • Chimique (rancissement)
    Sans échanges gazeux, pas de modification chimique. Nous n’avons jamais rencontré de rancissement à ce jour. Des travaux sont actuellement conduits avec une coopérative BIO.
  • Insectes, dont bruches (contrôle ; destruction)
    Les travaux se poursuivent ardemment sur le sujet avec une attention particulière sur les bruches. Insectes arrivant avec la récolte, ils s’introduisent dans les graines de lentille ou de féverole et sont donc difficilement contrôlables par les moyens habituels. C’est d’autant plus dommageable pour les récoltes BIO. TAMIA PACK® s’est associée avec des instituts techniques pour mettre en place des tests. Les premiers résultats démontrant l’efficacité de la mise sous vide par le Procédé SAFET’HY® sont encourageant.
    Sont aussi en cours des tests sur les insectes présents dans les lieux de stockage charançons et capucins sur blé et riz (avec une entreprise de biotechnologie) afin de mesurer la vitesse de leur destruction sous vide. Les premiers résultats montrent une vitesse de destruction plus rapide qu’attendue. L’étude sur charançons donnera lieu à une publication scientifique par le laboratoire.
  • Semences et graines traitées
    Réalisés en Juin 2020, les essais demandés par les Clients et conduits chez eux en Espagne, donnent des résultats très encourageants ! Les graines stockées dans une chambre à 25°C ont bien maintenu leur germination versus le témoin qui a fortement chuté. L’essai se poursuit actuellement par le prolongement du stockage une autre année.