Anti-limaces Ironmax Pro, efficacité proche du métaldéhyde selon Arvalis

De Sangosse - Jeudi 9 septembre

Le durcissement de la réglementation sur le métaldéhyde renforce la pertinence de disposer d’une solution alternative à la protection conventionnelle. Composée de phosphate ferrique, la solution anti-limaces Ironmax Pro, de De Sangosse, possède un niveau d’efficacité qualifié « de proche du métaldéhyde », selon Arvalis-Institut du végétal. Dans les essais, son mode d’action ressort plus rapide que le produit concurrent. La bonne tenue de ses granulés prolonge la protection.

limace ; ironmax pro

Avec le durcissement de la réglementation sur le métaldéhyde, les solutions anti-limaces composées de phosphate ferrique devraient peser 30 % du marché des anti-limaces à horizon 2025. La solution Ironmax Pro figure parmi les 100 fiches d’action du contrat de solutions de la FNSEA. Elle fait l’objet d’une fiche standard dans le cadre des CEPP. Ces granulés sont aussi réservés aux parcelles sensibles vis-à-vis de l’enjeu qualité de l’eau ainsi que dans les zones avec de forts risques d’érosion.

Indéniablement, Ironmax Pro répond aux attentes sociétales de réduction de l’impact environnemental de la protection phytosanitaire.

Bien avant l’annonce du classement toxicologique du métaldéhyde en CMR2 en mars 2020, Arvalis Institutduvégétal a mené une étude sur le segment des anti-limaces. Publiée dans le numéro de Perspectives agricoles de septembre 2018, elle compare l’efficacité du métaldéhyde et de deux formulations avec 3 % de phosphate ferrique dont Ironmax Pro. Des essais ont été menés sur deux ans avec des cages contenant des limaces.

Ironmax Pro, à positionner comme le métaldéhyde

Quels sont les grands enseignements de cette expérimentation ? Une semaine après l’application des granulés, le niveau de mortalité des limaces obtenu avec du phosphate ferrique dans sa formulation Ironmax Pro de De Sangosse est proche du métaldéhyde. Un granulé d’Ironmax Pro peut tuer plusieurs limaces selon Arvalis. Une rapidi d’action obtenue dès le troisième jour après l’application et une mobilité plus faible des limaces intoxiquées permettent un positionnement d’Ironmax Pro, non pas en préventif comme les autres solutions de biocontrôle, mais comme celui du métaldéhyde, lorsque les seuils de nuisibilité sont atteints. L’application Ciblage De Sangosse renseigne sur les niveaux d’attaque par région et culture grâce à son réseau de piégeurs.

Efficacité supérieure d’Iron Max Pro par rapport aux appâts biocontrôle concurrents

Arvalis relève aussi une efficaci supérieure pour Ironmax Pro par rapport aux autres appâts du marché en test formulé avec du phosphate ferrique. Selon l’institut technique, une différence significative est relevée dans quatre essais en cage puisque 70 % des granulés du produit concurrent sont consommés en moyenne contre 40 % pour Ironmax Pro. Les limaces surconsomment le granulé concurrent en raison de sa forte appétence avant que le processus d’intoxication ne soit enclenché. Autre confirmation : la mortalité des limaces est plus rapide pour Ironmax Pro et le temps d’action est prolongé avec moins de pertes de produit.  Pour Pierre Olçomendy, chef marché anti-limaces chez De Sangosse, « la recette de l’appât joue un rôle important dans l’efficacité du granulé Ironmax Pro. L’innovation colzactif permet de maîtriser l’appétence vis-à-vis des limaces. Le produit reste longtemps disponible sur le sol sans se déliter ».

Question de coût ?

Malgré une efficacité proche du métaldéhyde, reste la question du coût de la protection biocontrôle. « Comparer aux produits dosant plus 3 % de métaldéhyde, le coût d’Ironmax Pro à l’hectare est moindre suite à la hausse de la redevance pour pollutions diffuses, illustre Pierre Olçomendy. De plus, les agriculteurs engagés dans les filières de qualité, avec les cahiers des charges incitant et valorisant les pratiques alternatives se tournent vers ce produit » Quant au métaldéhyde, il doit rester dans le portefeuille des solutions disponibles pour pserver durablement une stratégie de protection et répondre à l’ensemble des demandes. Dans ce cadre, De Sangosse propose la solution Metarex Duo, associant le métaldéhyde et le phosphate ferrique dans un seul granulé.

La formulation de l’appât anti-limaces joue un rôle important dans son efficacité

Les points clés de l’expérimentation Arvalis conduite sur les produits de biocontrôle anti-limaces :

  • Le phosphate ferrique doit être formulé avec un appât pour être efficace.
  • Ironmax Pro possède une efficacité proche des produits contenant du métaldéhyde seul.
  • La limace n’a pas besoin de consommer entièrement le granulé, et ainsi un granulé peut contrôler plusieurs limaces.
  • Malgré un arrosage régulier dans les essais en cage pour maintenir le terreau humide, à la fin des essais, quel que soit les produits, les granulés d’Ironmax Pro sont peu délités et peu moisis.