Betterave, maîtriser tôt le désherbage pour sécuriser le rendement

Bayer- Jeudi 15 avril

En début de cycle, la betterave est très sensible aux adventices. Le premier traitement herbicide est déterminant pour le rendement. La nouvelle solution Betanal tandem/Magic tandem est applicable dès ce printemps. Souple d’emploi car mélangeable aux autres herbicides betteraves, efficace sur un large spectre de mauvaises herbes, cet herbicide peut aussi s’employer très tôt, et plus fort, en T1 et T2 en cas de forte infestation. Le point sur les atouts de ce produit et recommandations d’emploi.

champ de betterave

Les stratégies de désherbage durables de la betterave mobilisent les leviers agronomiques et introduisent le binage afin réduire les IFT. Les solutions herbicides s’inscrivent en complément pour obtenir une parcelle propre. Appliqués sur sol nul, avant que la ligne de plantation ne se referme, les programmes de traitement sécurisent le potentiel de rendement. Toutefois, la gamme des herbicides betteraves s’est considérablement rétrécie ces dernières années avec l’arrêt du desmédiphame et des formulations de produits hauts de gamme. De plus, l’utilisation répétée des mêmes modes d’actions herbicides peut conduire au développement de résistances.

Désherber la betterave dès le stade cotylédons

Dans ce contexte, Bayer a lancé en 2020 son herbicide de contact Betanal Tandem/Magic tandem associant deux matières actives en une formulation, le phenmédiphane et éthofumésate. Les atouts et préconisations d’emploi de ce produit sont rappelés pour sa première campagne d’utilisation ce printemps. L’objectif est de bloquer le plus tôt possible, le développement des adventices les plus difficiles comme le chénopode, la renouée liseron et la mercuriale. « Grâce à sa très forte sélectivité, l’herbicide Betanal Tandem/Magic tandem peut être positionné dès le stade cotylédons BBCH10, explique Jean-Laurent Martin, responsable technique Bayer. Ainsi, il sécurise le rendement, surtout en situation de forte infestation. En effet, 80% de l’efficacité finale du désherbage est assurée par le premier passage de post-levée. De plus, ce produit offre une grande souplesse d’emploi puisqu’il peut être associé aux autres herbicides betteraves, selon les flores dominantes. » À titre d’exemple, Betanal Tandem/Magic tandem, mélangé à un produit racinaire, appliqué en 4 passages, apportent plus de 98 % d’efficacité sur la renouée liseron, de 80 à 100 % sur le chénopode blanc. « En cas de flore difficile, nous recommandons un effet « tôt et fort ». La dose du premier passage sera alors relevée à 0,9 l/ha, au lieu de 0,7 l/ha dans le cadre d’un programme standard à 4 passages. » Cet ajustement en fonction de la pression en adventices est l’une des clés de la performance et de la durabilité des programmes de désherbage en betterave. 

« Le positionnement du premier traitement est fondamental. Dix jours de retard par rapport au stade optimal, peut représenter 10% de rendement en moins ! Nous recommandons Betanal Tandem/Magic tandem, dès le stade cotylédons. »
jean-laurent-martin-bayer
Jean-Laurent Martin,
responsable technique Bayer

Les points clés pour bien utiliser Betanal Tandem/Magic tandem

En cas de forte infestation de matricaire, mercuriale, renouées

En programme standard avec 4 passages

Les bénéfices durabilité de Betanal Tandem / Magic tandem

Programme en 3 passages
pour «
traiter tôt et fort » dès le stade BBCH10 avec un intervalle de 7 à 10 jours entre le T1 et le T2

  • T1 de 0,9 l /ha à 1 l/ha
  • T2 de 0,9 l /ha à 1 l/ha

puis

  • T3 de 0,5 l à 0,8l/ha

En option avec un T4 

T4 de 0,5 l à 0,8l/ha ou binage 

Programme en 4 passages
avec un intervalle de 7 jours entre le T1 et le T2

  • T1 de 0,7 l /ha 

puis 

  • T2 de 0,6 l /ha  
  • T3 de 0,6 l/ha
  • T4 à 0,6l/ha
Economique

Utilisable dès le T1, stade cotylédons BBCH 10. Largeur de spectre et bon niveau d’efficacité.

Praticité

Simple d’utilisation avec 2 matières actives pivot du désherbage en une formulation.
Mélangeable à l’ensemble des herbicides betterave selon la flore.
Prêt à l’emploi.

Environnemental

ZNT 5 m, moins de bidons, car 2 produits en 1

mentions legales phytosanitaires