Compo Expert renforce sa gamme Basfoliar sur vigne

La société Compo Expert lance cette année trois biostimulants sur vigne. L’objectif est dynamiser la physiologique végétale et lutter contre le stress hydrique. Les livraisons ont démarré.

Haies Beaujolais-vigne-une-site-Photo-Agence-eau-

Compo Expert a présenté trois innovations en biostimulants sur la vigne le 8 avril en visioconférence. Elles viennent compléter la gamme Basfoliar, à différents stades de la vigne : en sortie d’hiver pour dynamiser les ceps au démarrage, au moment de la nouaison, et plus tardivement pour lutter contre les stress hydriques.

Basfoliar Rhizo Bio est une solution qui entend dynamiser la physiologique végétale en sortie d’hiver. Véritable cocktail, il comprend des oligoélements, des additifs, des conservateurs organiques, mais surtout deux technologies à actions biostimulantes : des extraits d’algues avec Ecklonia maxima et un bacillus nommé Actistart R6. Ecklonia maxima active le système racinaire et maximise l’exploitation des ressources de la plante. De son côté, Actistart R6 facilite la biodisponibilité des éléments nutritifs, notamment le phosphore. Le produit s’applique au sol, entre sept à dix litres par hectare.

Basfoliar Avant Natur, produit liquide à base d’acides aminés, utilisé en foliaire, s’applique au moment de la nouaison pour éviter les risques de coulure. Il est composé d’acide glutamique qui favorise la production de protéines, agit sur le cycle du carbone responsable de la production d’énergie et sur le cycle de l’azote. « Dans un programme complet, nous pouvons noter 20 % de rendement en plus », assure Jessica Da Costa, chef marché Compo Expert.  La société préconise deux applications en encadrement de floraison, à 1,5 litre par hectare.

Enfin, Basfolia Plantae Bio va aider la plante à lutter contre le stress hydrique. Un atout important dans le cadre du réchauffement climatique et qui peut entraîner une chute des feuilles et une baisse de production de matière sèche. Le biostimulant peut également avoir un effet bénéfique sur les teneurs en anthocyanes et en composés phénoliques. Produit liquide, il s’applique en foliaire dès la fermeture de la grappe à la dose de deux litres par hectare sur vigne.

La commercialisation débute cette année. « Nous avons démarré les livraisons et tous les produits sont disponibles dans nos entrepôts », indique Jessica Da Costa. Les trois solutions sont autorisées en agriculture biologique.