Demeter annonce le closing du Climate Infrastructure Fund, son nouveau fonds infrastructure dédié aux projets d’efficacité énergétique

Demeter réalise le premier closing du Climate Infrastructure Fund, dédié aux projets d’efficacité énergétique en France et en Europe. Il s’agit du troisième fonds infrastructure géré par Demeter. Le fonds est classifié « Sustainable Finance Disclosure Regulation article 9 », le plus haut standard en matière d’investissement durable.

« La meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas ». Fort de cette conviction, Demeter lance le Climate Infrastructure Fund, son troisième fonds infrastructure. Le Climate Infrastructure Fund a pour ambition de contribuer à la transition écologique de l’industrie, du secteur tertiaire, du secteur résidentiel, de l’Etat et des collectivités locales en investissant dans des projets permettant une plus grande sobriété et une meilleure efficacité énergétique.

Dans un contexte de crise énergétique sans précédent qui cristallise des enjeux d’empreinte carbone, de souveraineté énergétique, de compétitivité de notre économie et de cohésion sociale, Demeter, fidèle à sa mission de financement de la transition écologique dans les territoires, a créé un nouveau véhicule d’investissement.

Le Climate Infrastructure Fund apporte aux entreprises privées et publiques, à l’Etat et aux collectivités territoriales des solutions pour financer les projets leur permettant d’optimiser leur performance énergétique et de limiter leur empreinte carbone.

Le fonds bénéficie du soutien d’investisseurs de premier plan tels que la Banque des Territoires, ADEME Investissement, PRO BTP, dans la ligne de sa stratégie d’investissements durables, ainsi qu’un certain nombre de mutuelles, banques, assurances et family offices. Il a réalisé au printemps 2022 son 1er closing à hauteur de 100 M€, pour un objectif de 300 M€.

Le Climate Infrastructure Fund apporte des fonds propres et quasi-fonds propres à des projets tels que l’efficacité énergétique industrielle (récupération de chaleur fatale, systèmes électriques intelligents), des projets d’efficacité énergétique des bâtiments, du stockage d’énergie, des réseaux de chaud et de froid, des projets d’autoconsommation collective, des green data centers, des projets d’énergie renouvelable s’inscrivant dans des logiques d’autoconsommation …

Au cas par cas, le Climate Infrastructure Fund pourra prendre des participations minoritaires au capital de développeurs de projets d’efficacité énergétique afin de les accompagner dans leur développement.

Le fonds est classifié SFDR article 9. Il mesure de façon très concrète et chiffrée son impact sur le climat. Chaque projet accompagné par le fonds bénéficie d’une évaluation avant investissement, d’un suivi pendant l’investissement et d’une évaluation post investissement réalisée par Carbone 4.

L’équipe Infrastructure de Demeter, dirigée par Philippe Detours (Managing Partner) est à cette occasion renforcée avec l’arrivée de deux nouveaux partners Olivier Masseran et Assia Gaouar. Pour Stéphane Villecroze, Managing Partner de Demeter : « Ce succès illustre une nouvelle fois notre expertise dans secteur de la transition écologique et notre capacité à en anticiper les tendances émergentes. Après avoir accompagné le développement des énergies renouvelables, puis des infrastructures liées à la modernisation écologique des transports, nous sommes heureux d’accompagner l’accélération des infrastructures d’efficacité énergétique afin de répondre aux enjeux de sobriété et d’adaptation de nos économies. Avec le Climate Infrastructure Fund, Demeter est présent pour répondre à ce nouveau défi. »