Fongicide, quand le bidon est lui aussi révolutionnaire !

Jeudi 21 janvier - Corteva

Lancée cette campagne, l’innovation fongicide Inatreq active se démarque aussi par son emballage. Pratique, sécurisé pour protéger les applicateurs et éviter toutes pertes dans l’environnement, il est aussi unique par sa forme. Explication avec Guillaume Guepet, chef marché fongicides chez Corteva Agriscience.

La praticité dans la manipulation d’un produit est un atout dans un chantier de traitement. Disponibles pour la campagne 2020-2021, les fongicides Questar et Aquino sont présentés dans un packaging innovant. Guillaume Guepet, chef marché décrit cet emballage, et surtout ces atouts. « Ce bidon, unique du fait de sa forme et de sa conception, offre aux agriculteurs une véritable révolution dans l’utilisation, explique-t-il. En réduisant le risque de retours et de projections, il garantit une plus grande facilité à verser, rincer et sécher. Ces particularités techniques apportent une meilleure sécurité de l’agriculteur et de son environnement de travail. »

Inatreq active, un emballage optimisé

Ces deux fongicides sont composés à 50 g/l d’Inatreq active sous forme d’émulsion concentrée, en bidon de 5 litres. Ce conditionnement est un vrai atout en termes de logistique de stockage et de recyclage. Il permet de gagner du temps et répond aussi aux attentes d’optimisation des emballages.  

Commercialisée sous les noms Questar et Aquino, la solution Inatreq active est recommandée en association avec un autre fongicide pour préserver son efficacité face à toutes les souches de septoriose.  

Cet emballage a été approuvé par les agriculteurs testeurs.

Pour plus d’informations sur notre nouvelle solution, RDV sur  www.protecteurparnature.fr