Homologation de Revysion de BASF, la nouvelle innovation fongicide attendue pour les arbres fruitiers à noyau et à pépins

BASF France division Agro lance sa nouvelle innovation fongicide récemment homologuée, Revysion, à base de Revysol, pour la campagne 2023. Ses propriétés uniques permettent de maîtriser un grand nombre de champignons pathogènes, avec un haut niveau d’efficacité, sur pêchers, nectariniers, abricotiers, pruniers, cerisiers, pommiers et poiriers

fruits

Revysion est homologué pour les fruits à pépins (pommier, poirier, cognassier, nashi, néflier et pommette) contre les tavelures (Venturia inaequalis et Venturia pirina), la stemphyliose, les oïdiums et les maladies de conservation (couvrant l’usage contre l’alternariose), à la dose maximale à 2 L/ha.

Revysion est homologué pour les fruits à noyau (pêcher, abricotier et nectarinier) contre l’oïdium, à la dose maximale à 1,8 L/ha. Il est également homologué pour les fruits à noyau (pêcher, abricotier, nectarinier et cerisier) contre les monilioses, à la dose maximale à 1,8 L/ha. Sa DRE est de 48 heures, sa ZNT aquatique de 20 mètres et sa DSR de 10 mètres.

Une innovation : le premier isopropanol-azole en arboriculture

La substance active de Revysion, le Revysol, est dotée de propriétés uniques pour maîtriser un grand nombre de champignons pathogènes avec un haut niveau d’efficacité. Revysion possède une activité fongicide dès le début du développement du mycélium et inhibe ainsi les premières phases de germination des spores du champignon. Son efficacité couvre aussi les phases de pénétration et de croissance du mycélium.

Des avantages pour faire la différence dans les programmes de protection des fruits à noyau et à pépins

Revysion dépasse ou égale les efficacités des substances actives de référence sur tavelures, oïdium, moniliose des fleurs et rameaux, moniliose des fruits et stemphyliose. Avec un spectre d’efficacité plus large que les principales références du marché, il permet une moindre utilisation de substances actives au verger et simplifie la logistique, avec moins d’intrants à stocker. Revysion introduit une nouvelle génération de triazole : les isopropanol-azoles. Il possède une forte activité intrinsèque grâce à sa flexibilité moléculaire (« Flexi-Power »), ainsi qu’une très haute affinité avec sa cible fongique.

Ce nouveau fongicide dispose d’un large spectre d’activité, lui conférant de hautes performances et une polyvalence sur diverses maladies. Il permet une récolte de qualité, qui répond aux cahiers des charges, tout en préservant le maximum du potentiel de récolte. Etant peu sensible aux conditions climatiques, il apporte une souplesse de positionnement et facilite l’organisation du travail pour l’agriculteur. D’autre part, Revysion répond aux exigences réglementaires les plus récentes et ne présente aucune contrainte vis-à-vis de la législation des mélanges. Au total, c’est véritablement un outil clé dans la gestion des programmes de traitement, pour lesquels il ouvre de de nouvelles possibilités.

Lutte contre les maladies des fruits à noyau : monilioses et oïdium

Afin d’assurer la protection des fruits à noyau (pêchers, abricotiers, pruniers ou cerisiers) contre les maladies (monilioses et oïdium), le positionnement de Revysion dépendra des maladies ciblées, des conditions propres aux vergers (région, variétés, pratiques culturales, conditions climatiques, etc…), des stades visés dans le programme et de l’alternance des substances actives. Il conviendra de suivre les outils d’avertissements agricoles. La dose d’emploi recommandée par BASF est de 1,8 L/ha.

Lutte contre les maladies des fruits à pépins : tavelures, oïdium, stemphyliose et alternaria

Afin d’assurer la protection des fruits à pépins (pommiers et poiriers) contre les maladies (tavelures, oïdium, stemphyliose et alternaria), Revysion peut être appliqué des stades BBCH 53 à BBCH 85. Du fait de ses propriétés, il convient particulièrement à la période de « floraison » à « jeunes fruits ». Revysion s’emploie en préventif, associé à un partenaire anti-tavelure à mode d’action différent, comme Delan SC, Delan Pro, Soriale, Sercadis ou Scala, etc. L’emploi de Revysion « en stop » est possible, de manière exceptionnelle, jusqu’à maximum 48 h après le début de la pluie contaminatrice. La dose d’emploi recommandée par BASF est de 2 L/ha avec un partenaire anti-tavelure.

Un mode d’action unique

Revysol est un fongicide appartenant au groupe des inhibiteurs de la biosynthèse des stérols (IBS). Au sein des IBS, il appartient au sous-groupe des inhibiteurs de la déméthylation (DMI) et au groupe chimique des triazoles. Revysol inhibe une enzyme spécifique, la C14-déméthylase, qui joue un rôle dans la production d’ergostérol à l’intérieur de la cellule fongique. L’ergostérol, comme d’autres stérols, est nécessaire pour maintenir une membrane cellulaire intacte.
Revysol bloque la biosynthèse de l’ergostérol de manière extrêmement efficace, ce qui entraîne une rupture des membranes cellulaires et ainsi la mort du champignon. Revysion utilise le « Flexi-Power », ce qui le rend différent des autres triazoles. En effet, l’unité isopropanol de sa structure moléculaire présente la particularité de former facilement des conformations flexibles, lui permettant de continuer à s’adapter à sa cible.