Les biosolutions en grandes cultures, une réalité en devenir

De Sangosse - Mardi 22 juin

Le monde agricole et ses pratiques ont bien changés ces dernières décennies. La transition agro-écologique est en marche depuis longtemps y compris en grandes cultures. Les producteurs ont bien compris que la combinaison des différents leviers était la solution pour réduire au maximum les intrants tout en pérennisant le potentiel de la culture. Evolution des rotations, variétés, OAD, machinisme, produits de biocontrôle et adjuvants sont autant d’outils à la disposition des agriculteurs qui souhaitent faire évoluer leurs pratiques.

homme prenant un épi de blé vert dans les mains

Quel est le poids de ces différents leviers ? Le biocontrôle est utilisé par environ 37 % des producteurs. C’est beaucoup moins qu’en vigne, arboriculture, maraichage car il existe moins de solutions de biocontrôle disponibles sur ces cultures. Néanmoins, les motivations des agriculteurs utilisateurs sont identiques quelle que soit la culture : respect de l’environnement, baisse des IFT et limitation du conventionnel. Les utilisateurs sont largement satisfaits à hauteur de 82%. Les adjuvants sont présents dans 1 passage de pulvérisateur sur trois en 2020. Leur usage ne cesse de progresser depuis plus de dix ans.

Fort de cet état des lieux, De Sangosse se positionne comme un acteur français qui souhaite créer de la valeur économique, environnementale et sociétale durable. Comment ? En contribuant, grâce à sa gamme Biosolutions à concilier rendement et environnement, à réconcilier agriculture et société.

Les Biosolutions, qu’est-ce que c’est ? Pour De Sangosse, les BioSolutions rassemblent les BioFertilisants, les Biostimulants et Inoculants, le Biocontrôle, les Adjuvants ainsi que les outils et services :

  • Les Biofertilisants permettent aux cultures de mieux absorber les nutriments en préservant les ressources du sol grâce à la rhizosphère.
  • Les Biostimulants et Inoculants stimulent des défenses de la plante vis-à-vis des stress abiotiques et valorisent leurs potentiels.
  • Le Biocontrôle, famille de produits naturels, imite la nature pour protéger les plantes contre les stress biotiques.
  • Les adjuvants offrent un usage plus économe des produits de protection des plantes en garantissant leurs efficacités, en réduisant leurs impacts sur l’environnement, et en permettant des baisses de doses allant jusqu’à 50%.
  • Les outils et services permettent de traiter à bon escient, au bon moment.

Les Biofertilisants et les Biostimulants sont commercialisés par Agronutrition, société du groupe De Sangosse, spécialisée dans la gestion des stress abiotiques des cultures. Les produits de biocontrôle et adjuvants, directement liés à la protection des plantes contre les stress biotiques sont commercialisés par De Sangosse.

Associer des produits capables de réduire les stress biotiques et abiotiques tendent vers ces objectifs. Au-delà d’optimiser l’efficacité globale du traitement et préserver l’environnement, ils apportent des critères de performance supplémentaires indéniables au producteur, aux filières vis-à-vis des nouvelles attentes de la société avec des modèles agricoles plus résilients.

Zoom sur les offres Biosolutions déjà disponibles et à venir en grandes cultures

Avec 8 millions d’hectares de Biosolutions en 2020 dont 1 million d’hectares développés en biocontrôle en France, De Sangosse confirme concrètement son leadership que ce soit en cultures spéciales (Vigne, Arboriculture, Maraichage) où le biocontrôle est déjà largement développé, qu’en Grandes Cultures où l’offre biocontrôle est encore faible notamment sur les segments les plus importants du marché tel que les fongicides.

La gamme De Sangosse en grandes cultures répond déjà à un grand nombre de problématiques clefs des agriculteurs qu’ils soient céréaliers ou polyculteurs-éleveurs : inoculants soja, anti-limaces toutes cultures, lutte contre le taupin et le virus Y de la pomme de terre, contre la pyrale du maïs, fongicide contre le sclerotinia du colza ou contre la fusariose du blé. L’année prochaine, un nouveau fongicide de biocontrôle largement éprouvé sera également disponible contre la septoriose du blé et le mildiou de la pomme de terre. Des combinaisons de ce fongicide avec des biostimulants est également en cours de développement. Un seul objectif, offrir davantage de solutions d’origine naturelle aux producteurs pour réduire les IFT et mieux répondre aux cahiers des charges.

La gamme Biosolutions est également largement représentée par les Adjuvants : Elle est déployée sur 5 millions d’ha en France, et 25 millions dans le monde. Les grandes cultures ont été les premières à utiliser tous les bénéfices des adjuvants en France, leur usage est bien compris et ne cesse de progresser. Notre gamme est aujourd’hui la plus complète du marché, avec des produits spécifiques, adaptés à chaque situation et type de produit.

« ils améliorent l’efficacité des produits de protection des plantes ; ils réduisent les pertes de pulvérisation dans l’air, au sol, dans l’eau et ils permettent de diminuer la dose des pesticides, pour un triple avantage économique, environnemental et sociétal. Nous prévoyons une évolution très significative de nos adjuvants en France, avec une couverture qui progresse de 5 millions d’hectares développés en 2019 à 7,5 millions d’ha en 2025 pour arriver à 8 millions d’ha probablement en 2030 ».
Jean-Marc Saurel
Global Marketing Manager

Pour résumer, la gamme Biosolutions de De Sangosse en Grandes Cultures

Pour le volet protection des plantes, c’est 19 solutions : 7 biocontrôle et utilisables en AB et 9 adjuvants. Parmi ces solutions 10 sont génératrices de CEPP. L’offre est complétée par des outils pour détecter les ravageurs ou pour appliquer au mieux les produits, ainsi que des formations sur la qualité de pulvérisation ou le techniques d’épandage par exemple. Ces solutions contribuent à la baisse globale de l’IFT sur les exploitations. On peut aller jusqu’à une baisse de 3 IFT par hectare en moyenne sur une exploitation en grandes cultures. Si les nouveaux projets permettent d’ouvrir la palette disponible et d’aborder de nouveaux segments de marché, il est très simple d’aller beaucoup plus loin avec les solutions existantes. C’est le cas des adjuvants qui permettent de maximiser le positionnement du produit sur la cible en limitant les pertes de bouillie entre la buse et la plante cible.