Lumisena, une innovation Corteva Agriscience au service des producteurs de tournesol

Avec Lumisena, Corteva Agriscience offre une nouvelle solution de traitement de semences aux agriculteurs pour lutter contre le mildiou du tournesol.

Lumisena, un nouveau traitement de semences pour la protection contre le mildiou du tournesol, vient d’obtenir une dérogation d’utilisation pour la campagne 2021 (précisément jusqu’en juin 2021).

La matière active de Lumisena est l’oxathiapiproline. Cette nouvelle matière active, découverte par la recherche de Corteva Agriscience, se caractérise par un haut niveau d’efficacité sur de nombreuses espèces de mildiou et un nouveau mode d’action biochimique appartenant au groupe FRAC49. L’oxathiapiproline agit sur un site d’action complétement différent des autres familles fongicides : c’est un inhibiteur de la protéine de liaison à l’oxystérol (oxysterol-binding protein, OSBP). Elle ne présente donc pas de résistance croisée avec les autres fongicides existants. De plus, Cette molécule est efficace contre toutes les races de mildiou du tournesol connues à ce jour.
Lumisena sera disponible dès ce printemps auprès de tous les semenciers. Pioneer proposera cette solution dans son offre LumiGEN PREMIUM Tournesol pour sécuriser l’implantation des tournesols dans les parcelles à pression mildiou importante. Cette solution unique incorpore un « package » fongicide renforcé avec Lumisena et un biofertilisant nouvelle génération : Lumibio Optima. LumiGEN PREMIUM Tournesol propose les meilleures technologies et innovations disponibles pour gérer le risque à l’implantation.

Les producteurs de tournesol sont confrontés à de nombreuses maladies du tournesol (mildiou, verticilium, sclérotinia, phoma, phomopsis). Les nouvelles solutions proposées par les sociétés de l’agrofourniture contre ces maladies sont rares et méritent d’être soulignées.
Ces dernières années on a observé une recrudescence de certaines maladies, dont le mildiou en particulier qui a occasionné dans certaines régions des baisses de rendement très significatives.
Le mildiou du tournesol est naturellement présent dans le sol où cette culture a été implantée. L’inoculum peut se conserver plus de dix ans. Il peut même être hébergé par des adventices comme l’ambroisie, le xanthium ou les tournesols sauvages. Certaines génétiques sont plus ou moins résistantes. Dans les faits, ces résistances sont régulièrement contournées par le champignon qui développe de nouvelles races. Les conditions favorables (printemps humides et retours fréquents de la culture dans la rotation), amplifient ces phénomènes de contournement des résistances génétiques.

En complément des mesures agronomiques (allongement des rotations, semis dans des sols bien ressuyés et réchauffés, évitement ou destruction des plantes hôtes comme certaines espèces en intercultures ou adventices type ambroisie, xanthium) et de la génétique dont on connait les limites, la protection des semences permet une prévention très satisfaisante.
Jusqu’à aujourd’hui, la seule molécule utilisée était le métalaxyl-M. Cette molécule, au mode d’action uni-site est aujourd’hui confrontée à des problèmes de résistance induisant des baisses d’efficacité. Une nouvelle dérogation vient d’être obtenue en protection des semences, pour la période du printemps 2021 (jusqu’à fin juin 2021). Cette solution, appelée Lumisena, est une spécialité à base d’oxathiapiproline, qui a été mise au point dans les laboratoires de recherche de Corteva Agriscience. Elle se caractérise par un haut niveau d’efficacité sur différentes espèces de mildiou et un nouveau mode d’action biochimique (appartenant au groupe FRAC 49) qui lui permet de ne pas présenter de
résistance croisée avec les autres fongicides existants.
De plus, elle est efficace sur toutes les races de mildiou du tournesol identifiées à ce jour. Lumisena sera disponible dès ce printemps auprès de tous les semenciers. Pioneer proposera notamment cette solution dans son offre LumiGEN PREMIUM Tournesol pour sécuriser l’implantation des tournesols dans les parcelles à risque mildiou.