Moisson de nouveautés génétiques Saaten-Union

Alors que le progrès génétique concentre de nombreuses attentes de la part des agriculteurs et des filières, la génétique Saaten-Union se montre sous son meilleur jour parmi les propositions à l’inscription, récemment publiées par le Geves.

ble ; saaten

14 variétés (7 blés lignées et 4 blés hybrides, 1 triticale et 2 orges d’hiver) composent cette nouvelle promotion où les réponses aux enjeux de performances rendement bien sûr, mais aussi de régularité, de tolérance aux maladies et de valeur filière ressortent tout spécialement. Les principales de ces génétiques viendront nourrir le portefeuille variétal lignées et hybrides du nouveau Réseau Deleplanque Saaten-Union, emmené par la figure de proue CHEVIGNON.

Blés LIGNEES

La sélection ASUR menée à coté de Compiègne (60) démontre une nouvelle fois sa pertinence puisque pas moins de 5 blés lignées, tous BPS, sont proposés à l’inscription en conventionnel. En haut de l’affiche figure la variété SU ADDICTION (APB 299-050) (6 – BPS). Déjà largement identifiée par les Etablissements Producteurs de Semences qui l’ont fortement mise en multiplication cet automne, la lignée aura assurément une belle visibilité en 2022. Ce beau démarrage ne doit rien au hasard : SU ADDICTION allie
une excellente productivité (score moyen de 104,3 % en traité zone tardive, parfaitement équilibré entre les deux années), sans aucun compromis sur les teneurs en protéines qui sont très favorables (la variété bénéficie ainsi d’un double bonus relation rendement-protéines), une bonne tolérance aux maladies, la résistance à la cécidomyie et une valeur en panification attractive (très bons W, très bons volumes) qui en feront un candidat VRM.

SU MOUSQUETON (APB 564-014) se positionne en cœur de marché (6,5 – BPS) et rassemble de nombreux atouts qui en font un blé parfaitement en phase avec les besoins de la transition agro écologique. La variété est tolérante aux maladies (faible écart « Traité-Non Traité », note de 5,5 face à la fusariose et bonus septoriose) et très régulière. Elle couvre bien le sol, assure un couple rendement protéines favorable, et répond pleinement présente en qualité. Son profil pourra ainsi intéresser de très nombreux secteurs à travers la France, avec des exploitations à la recherche d’un blé à la fois souple (caractère ½ alternatif, reprise très lente), sûr et qualitatif. SU MOUSQUETON sera multiplié par plusieurs établissements cette campagne pour une disponibilité en culture aux semis 2022.

SU MARMITON (APB 047-103) (7 – BPS) associe précocité et qualité, et se destine plus naturellement aux marchés du Sud de la France. Proposée à l’inscription en zone précoce avec un score de près de 105 % des témoins CTPS, la variété présente sur le plan qualitatif de très bons volumes et des notes totales de panification régulièrement élevées. Sa résistance à la cécidomyie est un atout supplémentaire. La variété sera largement expérimentée par la Distribution et la Prescription en 2022.

Déléguée à ASUR, la variété PICTAVUM (BASF 1905 F) (7 – BP avec un bon comportement en panification qui sera travaillé en 2022) complètera l’offre variétale 2021-22. Elle se distingue en premier chef par sa productivité avec un score global de 105,6 % des témoins, et pour chacune des deux années du CTPS un très bon potentiel. PICTAVUM est également tolérant à la rouille brune (7), à la septoriose (6) et à l’oïdium (7). Elle fera l’objet de premières multiplications cette année.

Également proposées à l’inscription cet automne, SU FOISON (APB 047-041) et SU ESPADON (APB 106-121) ne feront pour le moment pas l’objet de développement sur le territoire français.

Blés HYBRIDES

4 blés hybrides sont proposés à l’inscription. Ils occupent la 1ere place de chacune des 3 séries de précocité (zone tardive, zone intermédiaire et zone précoce). C’est la grande nouveauté hybride de la campagne qui débute : l’hybride SU HYREAL (APBH 5399-447) (6,5 – BPS) est remarquable par l’association de trois traits d’intérêt majeurs : la résistance à la cécidomyie, la
tolérance à la mosaïque et le gène Pch1. Positionné en cœur de marché, l’hybride est également productif (score de 105,3 % des témoins, 1er de la zone intermédiaire) et qualitatif (bons W et très bonnes notes totales de panification). Semé dès cet automne dans plusieurs régions de France, il a vocation à devenir très rapidement une référence majeure aux cotés de la variété HYLIGO.

Proposé à l’inscription avec un excellent score de 108,3 % des témoins en zone précoce (1er de la zone), l’hybride SU HYCARDI (APBH 4635-565) (7 – BPS) offre la tolérance à la mosaïque, ainsi qu’un ensemble de tolérances aux maladies du feuillage et de l’épi (note de 7 face aux rouilles, à l’oïdium et à la septoriose (bonus)), manifesté par un faible écart « Traité-Non Traité ». Associant précocité et qualité (notes de panification supérieures à 260), il retiendra l’attention des agriculteurs du Sud de la France jusqu’aux zones situées en Nord Seine. Mis en production cette campagne, il fera également partie des variétés qui renforceront l’offre variétale hybride « nouvelle génération » pour les semis 2022.

Retour du TRITICALE dans le catalogue Saaten-Union

Avec la proposition à l’inscription de SU CAROLUS (NORD 19-44613), SAATEN-UNION marque son retour en triticale. La variété met en avant un score à l’inscription de 104,3 % des témoins, une très bonne tolérance aux rouilles, et plus globalement aux maladies du feuillage, avec en corollaire un faible écart « Traité-Non Traité ». Elle bénéficie aussi d’un bonus PS.

Elle sera développée dès la prochaine campagne aux côtés de SU ASKADUS (NORD 17-7621) inscrit cette année en République Tchèque, et multiplié sur des surfaces significatives dès cet automne en France. Cette nouveauté offre une bonne tolérance aux maladies du feuillage et spécialement face aux rouilles.