Plus de connectivité avec le N-Tester BT de Yara

Yara vient de lancer le N-Tester BT pour piloter toujours au mieux la fertilisation azotée. Connecté à l’application Atfarm, il facilite l’enregistrement et la récupération des données.

Yara fait évoluer son N-tester, en proposant une version encore plus connectée : le N-Tester BT. Ce nouvel outil de pilotage de la fertilisation s’appuie sur une connexion bluetooth. « Le capteur mesure la teneur en chlorophylle et l’utilisateur obtient directement le résultat sur l’application Atfarm », explique Florent Richardeau, responsable du dossier chez YARA France. La méthodologie de mesure reste inchangée, mais la récupération de la donnée est facilitée.
La donnée mesurée sert ensuite à établir un conseil de fertilisation de la parcelle, à partir de règles de décisions établies conjointement avec Arvalis. L’utilisateur doit entrer dans l’application Atfarm d’autres informations comme la variété utilisée, le rendement visé, la dose d’azote déjà apportée. Il reçoit ensuite une préconisation de dose de fertilisant à apporter à sa parcelle.
Le N-Tester BT permet de piloter les derniers apports d’azote (de 2 noeuds Z32 à gonflement Z45) pour le blé tendre d’hiver, le blé améliorant, le blé dur, les orges d’hiver et de printemps, le maïs et la pomme de terre.