RH Optimum : une innovation dans l’association des génétiques

Innovation de rupture en alimentation

Les maïs RH ET RH+

L’apport d’énergie supplémentaire permet aux éleveurs d’observer un meilleur état sanitaire du troupeau ; reprise de fertilité plus rapide, absence d’acidoses, meilleure persistance de lactation…..

Apportent une haute concentration d’énergie qui permet un gain de 1,9 kilo de lait par jour et par VL.

Le profil des acides gras des maïs RH permet une amélioration de la qualité nutritionnelle du lait. (Baisse des AGS et augmentation des AGI) ce qui le rend comparable à un lait issu d’une alimentation au fourrage d’herbe.

Les maïs dentes

Apportent une sécurité de rendement.
Les maïs dentés sont plus riches en amidon rapidement digestible et plus pauvres en cellulose.

Les maïs riches en anti-oxydants

Les anti-oxydants protègent des acides gras insaturés de l’oxydation et participent à la meilleure conservation du silo.

Créer une plus value avec votre partenaire laitier en filière tracée avec le label

Lait issu d'élevage alimenté en maïs RH

+ 0 €/ha
Un bénéfice supplémentaire

Gamme RH OPTIMUM

  • RH MAX précoce : denté 50 % + RH+ 50 %
  • RH MAXIMUS précoce : denté 50 % + RH+ 45 % + Anthocyané 5 %
  • RH LUX demi précoce : Denté 50 % + RH+ 50 %
  • RH LUXOR demi precoce : Denté 50 % + RH+ 40 % + Anthocyané 10 %
  • RH TOP demi tardif : denté 50 % + RH+ 50 %
Nous produisons des variétés de maïs RH® et RH+® depuis 3 ans. Ces variétés sont bien adaptées à la région et nous avons ainsi un apport plus dense en énergie pour réduire le coût de la ration. Chez nous le maïs RH® est ensilé à part, et on constate chez nos vaches une amélioration de l’ingestion et une bonne reprise d’état au moment du changement de silo.
Michel Welter
Ferme des 1000 Vaches (80)
Je transforme tout mon lait en fromage. J’utilise des variétés RH® de Panam depuis 10 ans, j’ai amélioré la fromageabilité de mon lait, et avec une ration moins riche en amidon, je n’ai plus de problème d’acidose. Les variétés riches en huile sont bien adaptées aux élevages bio, je veux être autonome sur mon exploitation.
Pierre Foueillassar
Gaec du Pas d’Aspe (64) en conversion bio