Inquiétudes de rentrée pour Coop de France

« L'agriculture et l'agroalimentaire ont un potentiel formidable, mais un véritable problème de compétitivité. Un problème pour lequel nous ne voyons aucune réponse politique pour le moment. » L'inquiétude a été formulée par Philippe Mangin, président de Coop de France, lors d'une conférence de presse le 19 septembre, à Paris. La nouvelle PAC ? « Enfermée dans sa politique de répartitions des aides, elle ne sera d'aucun soutien pour nos filières, et surtout pas pour l'élevage. » La loi d'avenir ? « Elle ne comprend pas une ligne sur l'innovation ou la R&D, rien pour notre compétitivité. » Le CICE ? « Force est de constater qu'aujourd'hui, les coopératives ne sont pas toujours éligibles pour ce crédit d'impôt compétitivité emploi. » Facteur aggravant selon Coop de France, la future écotaxe sur les transports, jugée « insupportable ». « Nous demandons l'exonération de cette taxe pour nos secteurs, tout du moins sous sa forme actuelle, sous peine de créer des déséquilibres entre régions et de pénaliser les transports régionaux », affirme Philippe Mangin.

Recruter, oui. Mais comment ?

Signé en juillet entre Coop de France, les branches des industries alimentaires et distribution, du commerce de détail alimentaire et les syndicats, un accord relatif au contrat de génération visait à recruter 4500 personnes de 50 ans et plus afin d'augmenter la représentativité de ces salariés de 25%. Pourtant, "en l'état actuel, cet accord ne peut pas être validé, regrette Philippe Mangin. Nos DRH ne demandent qu'à embaucher, mais nous avons besoin de certitudes pour l'avenir, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. » Les jeunes ne sont pas oubliés puisque l'embauche prévisionnelle de 30 000 jeunes de moins de 30 ans est elle aussi programmée sans oublier le développement de la formation en alternance, l'amélioration du processus d'intégration des jeunes en entreprise. Enfin, 5000 salariés supplémentaires devraient bénéficier de formations à la maîtrise des savoirs fondamentaux (MSF).

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *