Jean-François Lépy, Soufflet Négoce, « d’ici à la fin de campagne, l’Ukraine n’exportera plus de blé »

La crise ukrainienne pèse lourd sur les exportations de céréales et la sécurité alimentaire mondiale. C'est ce qu'ont rappelé les intervenants de la matinée export Intercéréales, organisée à Paris le 23 mars. Pour Jean-François Lépy, directeur général de Soufflet Négoce et vice-président du Synacomex, des pénuries sont à envisager pour les campagnes à venir.
Jean-François Lépy
Jean-François Lépy, directeur général de Soufflet Négoce et vice-président du Synacomex, lors de la matinée Export Intercéréales, le 23 mars.
Si organisateurs et participants étaient heureux de l'organisation de l'événement en présentiel, les discours de la 13e matinée Export Intercéréales, focalisée sur les conséquences de la guerre en Ukraine, étaient emprunts de gravité. « Début mars, 18,2 Mt de blé avaient été exportées sur les 25,3 Mt potentielles, explique Jean-François Lépy, directeur général de Soufflet Négoce et vice-président du Synacomex. L'Ukraine a décidé de mettre un ban sur les quantités restantes pour assurer sa sécurité alimentaire, il n'y aura donc plus de blé ukrainien à l'export pour la fin de la campagne. » En ce…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil