La CAPL et Rhonea amorcent un rapprochement

La coopérative agricole Provence-Languedoc et la cave coopérative Rhonea ont entamé des discussions et créé des groupes de travail, dans l’optique d’un rapprochement, mi-2023.
Rhonea ; capl

« Nous avons créé les groupes de travail hier ! », confie Patrice Florentin, directeur général de la coopérative agricole Provence-Languedoc, le 7 décembre à Référence agro. Le groupe CAPL, premier distributeur de la région Paca avec un chiffre d’affaires consolidé de 150 M€, vient de se lancer dans un projet de rapprochement avec Rhonea, deuxième groupe coopératif viticole de la Vallée-du-Rhône, qui dispose d’un chiffre d’affaires de 50 M€.

« Nous ne savons pas encore quelle forme juridique va prendre ce rapprochement, précise Patrice Florentin. Mais nous allons étudier l’ensemble des métiers de la fabrication du vin, de l’installation à la transmission, en passant par l’agronomie, la vinification et la commercialisation. » Les viticulteurs représentent 60 % des adhérents de la CAPL, soit entre 7000 et 8000 associés-coopérateurs.

Un contexte défavorable pour les viticulteurs du sud de la France

Le contexte, défavorable pour les vins de la moitié sud du pays, a incité les deux acteurs à envisager une mise en commun de leurs compétences. « Nous devons faire des économies d’échelle, affirme le directeur. Aujourd’hui, les investissements sont énormes, en particulier pour ceux qui s’installent : le matériel, la plantation, l’irrigation, la protection des vignes sont de plus en plus chers. Le vin n’est pas ce qui coûte le plus dans une bouteille. »

Le rapprochement CAPL-Rhonea, terminé à la fin du premier semestre 2023

L’objectif du rapprochement : aller chercher de la valeur à l’hectare, mais aussi proposer aux adhérents un accompagnement plus global, en mettant en commun les activités de Rhonea et de la CAPL. Les groupes de travail vont désormais évaluer quelles synergies peuvent être mises en place entre les structures, d’ici à la fin du premier trimestre 2023. Le rapprochement officiel devrait être bouclé avant l’été.

Autres articles du fil

Sumi Agro étoffe ses équipes terrain

26 janvier 2023
La société Sumi Agro prévoit l’embauche de trois personnes sur le terrain d’ici au 1er septembre 2023 : deux dans le Centre Ouest et une dans le Nord Est. Les recrutements sont en...