La Commission européenne annonce des mesures, très attendues, de soutien au secteur agroalimentaire

Pour garantir la pérennité des exploitations durant et au-delà de la crise du Covid-19, de nombreux acteurs du secteur agricole, mais aussi le ministre de l'Agriculture, réclamaient l'activation de mesures d'urgence par la Commission européenne. L'instance a annoncé avoir pris des mesures dans ce sens, le 22 avril.
L'impatience commençait à se faire sentir. « Il est temps de réagir ! », réclamait ainsi la FNSEA dans une lettre adressée à la Commission européenne, le 17 avril. Le syndicat regrettait le silence de l'instance, dont elle attendait l'activation de mécanismes prévus dans l'organisation commune des marchés (OCM) et de la PAC, pour soutenir les marchés agricoles les plus durement touchés par la crise du Covid-19. Des demandes similaires avaient été formulées, le même jour, par les 27 ministres de l'Agriculture de l'UE,

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil