La confusion sexuelle pour lutter contre les taupins

Arvalis, Euralis, M2i Life Science, les Mines Paris Tech, l’université de Pau et des Pays de l'Adour (Uppa) tentent de mettre au point une technique de biocontrôle pour venir à bout des taupins en productions végétales.
Bestiole
Arvalis-Institut du végétal travaille sur l’utilisation de la confusion sexuelle pour lutter contre les taupins. Le projet Taup’in est mené en partenariat avec la coopérative Euralis, la société M2i Life Science, les Mines Paris Tech, l’université de Pau et des Pays de l'Adour (Uppa).

S’attaquer aux adultes et non aux larves

« L’objectif est simple : inonder la parcelle en phéromones sexuelles pour déstabiliser les mâles, indique Jean-Baptiste Tibord, spécialiste…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil