La Coopération agricole, inquiète pour les filières de produits festifs

Foie gras, vins, fromages AOP, volailles... autant de filières déjà impactées par le premier confinement et qui, à l'approche des fêtes de fin d'année et du début du deuxième confinement, sont inquiètes.
Le premier confinement avait déjà mis à mal le chiffre d’affaires des filières agricoles tournées vers les produits festifs (vins, volailles, foie gras, fromages AOP...) dont la restauration hors domicile et les réceptions privées assurent une majeure partie du marché. Alors que le deuxième confinement démarre à peine et à l’approche des fêtes de fin d’année, la Coopération agricole se dit inquiète pour ces filières. "En Nouvelle Aquitaine, cela concerne…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil