La Dauphinoise poursuit sa stratégie de partenariat

« Nous sommes en phase finale de conclusion d’un accord avec Evialis », a confirmé le président de La Dauphinoise Roland Primat lors de l’assemblée générale de janvier. L’objectif est de renforcer l’outil de nutrition animale DNA de la Côte Saint-André (38). Le président rappelle qu’Evialis est un associé depuis plus de 40 ans, entreprise détenue dorénavant majoritairement par InVivo. Parmi les autres évolutions celle du GIE Rhonalpappro qui mène une réflexion sur son évolution juridique et l’élargissement de ses missions qui devrait aboutir au 1e juillet. Enfin, le GIE Rhonalpgrain qui se dirige vers un projet d’union avec trois autres coopératives de Bourgogne dans l’union Cérévia. « Cette union agirait, bien sûr, en relation étroite avec notre union InVivo », tient à préciser Roland Primat. Dans le même temps, la coopérative engage une réflexion sur « les possibilités d’offrir aux agriculteurs un système de couverture de risques, à partir du Matif », dans le cadre de son système de prix moyen mutualisé ». Elle entend aussi s’engage dans les démarches de certification, pour ses adhérents et ses équipes terrain. (…)
J.-F.C.

(…) Roland Primat, le président de la coopérative La Dauphinoise (38), à l’occasion de l’assemblée générale de janvier, a évoqué le contexte 2007 : des indicateurs de l’économie agricole « chamboulés en profondeur de manière aussi brutale que rapide ». Il a aussi abordé la pression sociétale. « Pour faciliter l’information et l’acceptabilité de notre activité par l’opinion publique, la vraie certification de nos exploitations peut être une réponse ». La coopérative a donc choisi la démarche volontaire et un groupe « cible » va se mettre en place. La Dauphinoise pense aussi arriver en fin d’année à la certification du conseil des équipes terrain. D’autres mesures sont décidées comme la différenciation du conseil et des services et la fourniture de produits, ou la progression de la part du bio dans l’activité, avec un objectif de 1% par an.
J.-F.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *