La diarrhée épidémique porcine pourrait être introduite en France

« Le risque de l’introduction de la diarrhée épidémique porcine (DEP) en France et en Bretagne est avéré », a indiqué Béatrice Grasland, du laboratoire Anses de Ploufragan-Plouzané le 17 septembre à l’occasion d’un colloque organisé par l’Anses dans le cadre du Space à Rennes. Le virus pourrait venir de porcs vivants, de produits sanguins, de matériels ou encore de véhicules. En Bretagne, des simulations ont montré que 3,4 élevages seraient infectés si un élevage était contaminé. Une vitesse plus importante qu’aux Etats-Unis, calculée à 2,4, du fait de la concentration des exploitations. La DEP a été déclarée aux Etats-Unis en 2013, touchant cinq millions de porcs. La maladie, qui viendrait initialement de Chine, s’est propagée au Canada, touchant 69 élevages au 22 janvier 2014, Mexique avec 83 élevages, Pérou, Japon, Corée du Sud, Vietnam. « Quatre cas auraient été enregistrés en Allemagne, mais il n’y a aucune confirmation des autorités », poursuit Béatrice Grasland. L’Anses recommande la plus grande vigilance de la filière porcine bretonne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *