La famille Bidaut structure un groupe familial dans l’Est

Après le rachat de trois structures en quatre ans dans le Nord-Est de la France, Olivier, Simon et Paul Bidaut ont décidé d’harmoniser le fonctionnement de leurs entreprises, tout en conservant leurs identités. Explications.
Le père, Olivier Bidaut, dirigeant d’Asel et Traitaphyt, entouré de ses deux fils, Paul (à gauche) et Simon (à droite)
L’objectif d’Olivier Bidaut et de ses fils Simon et Paul, respectivement dirigeant d’Asel & Traitaphyt, de Semences de l’Est et de Brie Alternative, est de donner de la cohésion à des entreprises dont le destin s’est uni au cours des quatre dernières années. « Nous souhaitons uniformiser les services communs mais sans, pour l’heure, donner de nom au groupe, explique Paul Bidaut. Nous voulons que chaque structure garde son identité et son image auprès de ses clients, tout en créant pour les salariés le sentiment d’appartenance à une même équipe. Après la reprise de trois sociétés en quatre ans,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil