La filière blé dur s’engage collectivement pour préserver les surfaces

Arvalis, Intercéréales et l’AGPB alertent les producteurs de blé dur sur la nécessité de préserver les surfaces de blé dur afin d’assurer la demande nationale et européenne qui reste soutenue.
Euronext ; blé dur ; mélanges variétaux ; exportation
Alors que la récolte qui s’achève restera marquée par son atypisme climatique, par des évènements géopolitiques et sanitaires aux conséquences encore incertaines, les agriculteurs se tournent déjà vers les prochains semis, « avec des inquiétudes légitimes face à l’envolée des prix des intrants et la volatilité des marchés », notent Arvalis, Intercéréales et l’AGPB dans un communiqué commun en date de 20 juillet. Alors que la demande en blé dur reste soutenue…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil