La filière chanvre ambitionne de doubler ses surfaces dans les cinq ans

Avec 0,06 % de la SAU française, le chanvre reste une culture mineure dans l'Hexagone. Mais elle se déploie vite, et s'appuie sur des débouchés porteurs. Le 17 novembre, le président d'Interchanvre a estimé que le nombre d'hectares implantés devrait doubler sous cinq ans.
chanvre
Franck Barbier, ici à gauche, lors d'un débat organisé par sur la filière chanvre.
Une dynamique solide, et qui ne demande qu'à continuer. Différents acteurs de la filière chanvre française étaient réunis par l'Association française des journalistes agricoles, Afja, le 17 novembre à l'Académie d'agriculture. Les perspectives sont prometteuses, selon Franck Barbier, président d'Interchanvre. « Avec 22 000 hectares, la France représente 37 % des surfaces de chanvre dans l'UE, ce qui en fait le leader européen, a-t-il affirmé. Les surfaces cultivées en France ont triplé en dix ans, et nous pensons qu'il est réaliste de doubler ce chiffre dans les cinq ans » Il avance, notamment, le chiffre de 50…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil