La filière luzerne déshydratée présente son plan stratégique pour 2026

Après dix mois de travail, la Coopération Agricole - Luzerne de France a présenté, le 4 mars, les grandes lignes de son plan stratégique pour 2026. L'axe environnemental du document est particulièrement fourni, avec l'ambition de quantifier les aménités de la filière, pour bénéficier de compensations dans le cadre de la prochaine Pac ou via des PSE au niveau national.
Depuis 2019, la filière luzerne déshydratée milite pour la reconnaissance financière, à hauteur d'au moins 200€/ha, des services environnementaux rendus par la culture. Une position centrale dans le plan stratégique de la filière pour 2021-2016, présentée le 4 mars. « Nous voulons être porteurs de paiements pour services environnementaux, clame Benoît Vachez, membre du conseil d'administration de Luzerne de France. C'est tout l'objectif de ce plan stratégique : quantifier et prouver l'existence des aménités environnementales de la luzerne. » Si une partie de ces services est aujourd’hui directement valorisable, ce n'est pas encore le cas de la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil