La fin du broyage des poussins coûtera au moins 3 cts € par boite de six oeufs, prévient le CNPO

Suite à l'annonce du ministre de l'Agriculture de l'interdiction en 2022 du broyage des poussins mâles, le CNPO a tenu à rappeler que cette évolution aurait des conséquences sur le prix final des œufs. Un accompagnement de la filière est demandée, mais également que le surcoût final soit uniquement répercuté sur l'acheteur final.
oeufs; ovosexage; broyage des poussins
Annoncée dès janvier 2020 par l'ancien ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, la fin du broyage des poussins mâles aura bien lieu en 2022. L'actuel ministre, Julien Denormandie, l'a confirmé, le 18 juillet. Dans un communiqué du 20 juillet, l'interprofession des œufs, le CNPO, assure que les éleveurs « sont déjà en ordre de marche pour réaliser tous les aménagements et investissements nécessaires », afin…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil