La FNSEA dit non aux politiques durables impactant la santé économique du secteur

Face à une année 2021 critique en termes climatiques, avec de nombreux impacts sur la productivité agricole et le marché des matières premières, la FNSEA tire la sonnette d'alarme. Lors de la conférence de rentrée du syndicat, le 2 septembre, sa présidente Christiane Lambert a tenu un discours très économique. Alors que la souveraineté alimentaire de la France et de l'Europe est en jeu selon elle, les dossier environnementaux ont été peu évoqués.
FNSEA
Jérôme Despey, secrétaire général, et Christiane Lambert, présidente de la FNSEA.
La conférence de presse de rentrée de la FNSEA est l'occasion d'un tour d'horizon de l'actualité agricole révélateur des urgences du moment. Le point organisé le 2 septembre a mis en avant deux principaux dossiers pour le syndicat : les systèmes d'assurance du secteur, et les tensions sur les différents marchés de matières premières. Un focus très économique qui s'explique par un contexte difficile. « Le climat a été l'invité permanent dans l'actualité cette année, dès le printemps, avec d'importants impacts sur la quantité et la qualité pour la majorité des cultures », regrette Christiane Lambert. La présidente de la…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil