La France ne manque ni de farine, ni d’œufs 

L’image des rayons des grandes surfaces, vides de farine et d’œufs, a fait le tour des médias ces derniers jours. Certains consommateurs s’interrogent sur les réseaux sociaux. En cette période de confinement, la France risque-t-elle la pénurie ? Réponse avec la filière meunerie, et l'un des acteurs clé de la production d’œufs en France.
Après le papier toilettes et les pâtes, ce sont les rayons de farine et d’œufs qui ont été dévalisés par les consommateurs. L'approvisionnement des étals est-il mis à mal ? La France risque-t-elle la pénurie ? « Non, rassure Aurore Bescond, secrétaire générale adjoint de l’ANMF, l’Association nationale de la meunerie française. Ce qui a changé, c’est l’explosion de la demande en paquets de 1 kg : elle a été multipliée par un facteur de 2 à 5 ces dernières semaines, comparé aux achats de l’an passé. Une conséquence logique au confinement puisque les français mangent chez eux midi et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil