« La France peut jouer un rôle de pilote», Vincent Gros, président monde de BASF Agricultural Solutions

Référence environnement : L'Europe est particulièrement contraignante en matière de réglementation, notamment sur les produits phytosanitaires, et la France prend souvent les devants. Comment voyez-vous l'avenir de l'agriculture dans cette région du monde ?

Vincent Gros : L'Europe se prive d'outils technologiques et l'écart se creuse, surtout avec le continent américain. Certaines de nos innovations seront lancées ailleurs qu'en Europe. L'agriculture doit faire face à de nombreux défis, notamment celui de nourrir neuf milliards d'individus. Il faut donc produire. Si je veux être cynique, je dirais que si nous ne produisons pas en France, nous produirons ailleurs. Mais je refuse…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil