« La peur de consommer des microgrammes de phytosanitaires mais pas des grammes de médicaments », Pierre Weill, chaire « Aliments et bien-manger »

Fin des labels, difficulté du monde agricole à rassurer sur l’alimentation, incertitude sur le consentement des consommateurs à payer davantage pour mieux manger, etc. Fondateur de l’association Bleu-Blanc-Cœur, Pierre Weill nous parle sans langue de bois de la difficulté à structurer le bien-manger, quelques mois après avoir lancé une chaire dédiée à cet enjeu au sein de la Fondation Rennes 1.
Avec de nombreux partenaires, dont plusieurs représentants du secteur agricole (Place de la gare, Triballat-Noyal, Lactalis, Bleu-Blanc-Cœur, Ufab-Le Gouessant, Avril, Metro, Crédit Agricole d’Ille-et- Vilaine, Conseil Régional), la Fondation Rennes 1 s’est dotée, en mai 2020, d’une chaire « Aliments et bien-manger ». Les travaux, portant notamment sur les conditions nécessaires au « bien-manger » et déterminant l’acte d’achat, se dérouleront sur trois ans. Explications avec le titulaire de la chaire, Pierre Weill, également fondateur de l’association Bleu-Blanc-Cœur.

Référence Agro : quelles étaient les motivations et les ambitions préalables à la création de la chaire « Aliments et bien-manger »…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil