La pluie est arrivée à temps pour les colzas

Alors que les pluies ont fait leur retour sur la quasi-totalité du territoire, les prévisions pour le colza évoluent. Les intentions de semis, prévues en hausse de 10 à 15 % par rapport à l’an passé, devraient être respectées. Sur ce point, les avis divergent toutefois. Unanimité en revanche sur l’hétérogénéité des parcelles : gare aux altises et à la pression des adventices.
© Terres Inovia
Difficile de dresser une situation claire des emblavements de colza au 8 septembre. Alors que les prévisions tablaient sur une hausse des surfaces de 10 à 15 %, soit 1,3 à 1,4 Mha, aujourd’hui, tout n’est pas semé. Sur le terrain, les avis divergent quelque peu quant aux surfaces réellement emblavées. Pour Laurent Jung, chargé de communication chez Terres Inovia, « toutes les intentions de semis ne seront pas concrétisées. Certains agriculteurs ont décidé de réduire leurs surfaces, faute de pluie, tandis que d’autres ont déjà mis une croix sur cette culture pour cette année, préférant le tournesol, les céréales ou le…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil