« La réciprocité des normes, une nécessité impérieuse pour la transition agroécologique », Julien Denormandie

Denormandie
Le ministre français de l'Agriculture, Julien Denormandie, présidait le 17 janvier son premier Conseil européen de l'Agriculture, avec ses homologues, depuis le début de la présidence française de l'Union européenne. L'occasion, pour lui, de présenter à ses collègues les priorités de la France pour les six prochains mois. Comme l'avait déjà indiqué Emmanuel Macron, la réciprocité des normes sera la priorité de la PFUE. « Elle est nécessaire et impérieuse pour réussir la transition agroécologique dans les délais souhaités par les citoyens, nous n'y arriverons pas sans », a assuré Julien Denormandie à l'issue du conseil,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil