La refonte du référentiel HVE, source de cogitation et de propositions

Annoncée en juin dernier, l'évolution du référentiel HVE alimente le débat au sein du secteur agricole. Illustration lors d'un séminaire centré sur la certification environnementale le 18 novembre, où il a été question de la « voie B », de bien-être animal, de carbone ou encore de sémantique.
Référentiel HVE ; Lapie
Hervé Lapie, secrétaire général adjoint de la FNSEA, ici au centre, s'oppose à l'intégration du bien-être animal ou de bilan carbone dans le référentiel HVE.
Le nombre de fermes certifiées HVE, réactualisé tous les six mois, révèle un essor incontestable, en avance sur les objectifs. Les réserves émises sur ce dispositif ont toutefois suivi cette dynamique : plus exposé, le référentiel HVE est aussi plus critiqué. Plusieurs rapports ont pointé du doigts des failles, conduisant le ministère de l'Agriculture à lancer une étude pour revoir le niveau trois de la certification environnementale. En termes de calendrier, les évolutions sont prévues pour cadrer avec la mise en place des éco-régimes en 2023. Ce timing laisse du temps…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil