La région Grand Est prépare les céréaliers au label bas-carbone

Le projet Carbon Think veut certifier des exploitations au regard de leur «performance carbone». Il vise la création d’une méthodologie et d’un outil numérique. Ils seront testés auprès d’une centaine d’exploitations agricoles du Grand Est.
FranceAgriMer
Le stock de blé tendre pourrait atteindre le niveau exceptionnel de 3,7 Mt. © Jean Weber CC
Une centaine de producteurs de la région Grand Est sauront, cet été, s’ils font partis des candidats sélectionnés par le projet Carbon Think, porté par le pôle d’innovation de la ressource bas carbone du Grand Est, Terrasolis, et Agrosolutions. Démarré fin 2019, pour trois ans, avec un budget d’un million d’euros issu du Programme européen d'investissement (PEI), son objectif est d’accompagner les agriculteurs dans la transition bas carbone. La première phase du programme a permis le financement d’une partie de la construction de la méthodologie du label bas-carbone grandes cultures et de réaliser des…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil