La Scael reverse 370 000 euros aux cultivateurs de colzas bas carbone

230 adhérents de la Scael ont bénéficié de primes dans le cadre de leur culture de colza « à faible émission de gaz à effet de serre ». La structure se prépare pour bénéficier du label bas-carbone.
« C’est un nouveau marché que nous devons comprendre et dont il faut analyser les risques », Joël Lorgeoux, directeur développement et innovation agronomique de la Scael.
En 2020, 230 cultivateurs de colza de la Scael se sont engagés dans la filière colza « à faible émission de gaz à effet de serre », initiée en juillet. « Nous avons réceptionné davantage de dossiers mais tous n’étaient pas éligibles, explique Joël Lorgeoux, directeur développement et innovation agronomique de la Scael. Cette méthode, dont le point zéro est fixé à 2008, n’est pas adapté aux agriculteurs très en avance, comme ceux qui ont arrêté le labour par exemple. » L’initiative entre dans le cadre du projet « Scael 2025 », portant l’ambition de développer des…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil